Christologie

Les grandes dates christiques à travers l'Art

La Transfiguration

Fêtée le 6 août

transfiguration-vitrail2

Transfiguration_Raphae2l

Raphaël

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques, et Jean son frère, et les emmène, à l’écart, sur une haute montagne.
Et il fut transfiguré devant eux: son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.
Et voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui.
Pierre alors, prenant la parole, dit à Jésus: « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ; si tu le veux, je vais faire ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. »
Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les prit sous son ombre, et voici qu’une voix disait de la nuée: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le. »
A cette voix, les disciples tombèrent sur leurs faces, tout effrayés.
Mais Jésus, s’approchant, les toucha et leur dit: « Relevez-vous, et n’ayez pas peur. »
Et eux, levant les yeux, ne virent plus personne que lui, Jésus, seul.
Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre: « Ne parlez à personne de cette vision, avant que le Fils de l’homme ne ressuscite d’entre les morts. »
Et les disciples lui posèrent cette question: « Que disent donc les scribes, qu’Élie doit venir d’abord? »
Il répondit: « Oui, Élie doit venir et tout remettre en ordre ; or, je vous le dis, Élie est déjà venu, et ils ne l’ont pas reconnu, mais l’ont traité à leur guise. De même le Fils de l’homme aura lui aussi à souffrir d’eux. »
Alors les disciples comprirent que ses paroles visaient Jean le Baptiste.
Mt 17:1-12

 

Carl Heinrich Bloch

Carl Heinrich Bloch

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean et les emmène seuls, à l’écart, sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux et ses vêtements devinrent resplendissants, d’une telle blancheur qu’aucun foulon sur terre ne peut blanchir de la sorte.
Élie leur apparut avec Moïse et ils s’entretenaient avec Jésus.
Alors Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : »Rabbi, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. »
C’est qu’il ne savait que répondre, car ils étaient saisis de frayeur.
Et une nuée survint qui les prit sous son ombre, et une voix partit de la nuée

: »Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le. »

Soudain, regardant autour d’eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux.
Comme ils descendaient de la montagne, il leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, si ce n’est quand le Fils de l’homme serait ressuscité d’entre les morts.
Ils gardèrent la recommandation, tout en se demandant entre eux ce que signifiait « ressusciter d’entre les morts ».
Et ils lui posaient cette question : »Pourquoi les scribes disent-ils qu’Élie doit venir d’abord? »
Il leur dit: »Oui, Élie doit venir d’abord et tout remettre en ordre. Et comment est-il écrit du Fils de l’homme qu’il doit beaucoup souffrir et être méprisé?
Mais je vous le dis: Élie est bien déjà venu et ils l’ont traité à leur guise, comme il est écrit de lui. »
Mc 9:2-13

Mielno_witrail-transfiguration

Or il advint, environ huit jours après ces paroles, que, prenant avec lui Pierre, Jean et Jacques, il gravit la montagne pour prier.
Et il advint, comme il priait, que l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement, d’une blancheur fulgurante.
Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui: c’étaient Moïse et Élie qui, apparus en gloire, parlaient de son départ, qu’il allait accomplir à Jérusalem.
Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil. S’étant bien réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
Et il advint, comme ceux-ci se séparaient de lui, que Pierre dit à Jésus: « Maître, il est heureux que nous soyons ici ; faisons donc trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie »: il ne savait ce qu’il disait.
Et pendant qu’il disait cela, survint une nuée qui les prenait sous son ombre et ils furent saisis de peur en entrant dans la nuée.
Et une voix partit de la nuée, qui disait: « Celui-ci est mon Fils, l’Élu, écoutez-le. »
Et quand la voix eut retenti, Jésus se trouva seul. Pour eux, ils gardèrent le silence et ne rapportèrent rien à personne, en ces jours-là, de ce qu’ils avaient vu.
Lc 9:28-36

 

 

Transfiguration-Fra-Angelico3


La Visitation

Fêtée le 31 mai
Mariotto Albertinelli

Mariotto Albertinelli

En ces jours là, Marie partit et se rendit en hâte dans la région montagneuse, dans une ville de Juda.
Elle entra chez Zacharie et salua Elisabeth.
Et il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie d’Esprit Saint.
Alors, elle poussa un grand cri et dit :

« Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein !
Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ?
Car, vois-tu, dès l’instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein.
Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur !  »

Marie dit alors :

« Mon âme exalte le Seigneur,
et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur,
parce qu’il a jeté les yeux sur l’abaissement de sa servante.
Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
car le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses.
Saint est son nom,
et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Il a déployé la force de son bras, il a dispersé les hommes au cœur superbe.
Il a renversé les potentats de leurs trônes et élevé les humbles,
Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides.
Il est venu en aide à Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde,
selon qu’il l’avait annoncé à nos pères – en faveur d’Abraham et de sa postérité à jamais ! « 

Marie demeura avec elle environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

(Luc 1, 39-56)


La Pentecôte

Pentecot2

 

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient.
Ils virent apparaître des langues qu’on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent alors remplis de l’Esprit Saint et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.
Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel.
Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue : chacun les entendait parler en son propre idiome. Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient :  » Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens ?
Actes 2,1-13


L’Ascension

Fête mobile

Garofalo

Garofalo

« Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. »
A ces mots, sous leurs regards, il s’éleva, et une nuée le déroba à leurs yeux.
(Actes I,6)


Christ en gloire

Date mobile

Dimanche de Pâque : la Résurrection
Christ_ressuscite_Salvator_Rosa

Salvator_Rosa – Christ en gloire

 

A chacun je l’annonce : Il est vivant,
Il est ressuscité ;
Au milieu de nous, Il est là, présent,
Avec nous pour toujours.

Je le dis à tous, que chacun de même
A ses amis l’annonce,
Pour que se lève en tous lieux sans retard
Le jour du royaume des cieux.

Voici le monde, au sens nouveau, qui s’offre
A présent comme une patrie ;
Chacun reçoit, enchanté, de Sa main
Le don d’une nouvelle vie.

Au plus profond des abîme marins
S’engloutit l’horreur de la mort ;
Léger, serein, chacun peut désormais
Considérer son avenir.

La voie obscure où Il a cheminé
Nous ouvre le chemin du ciel ;
Celui aussi qui entend Son conseil
Arrive à la Maison du Père.

Désormais nul n’aura plus à pleurer
Quand quelqu’un fermera les yeux ;
Par l’ au revoir assuré, tôt ou tard,
Cette douleur est radoucie.

Chacun aura, avec chaque bonté,
L’occasion de chauffer son cœur,
Puisque pour lui cette semence ira
S’épanouir en fleurs splendides.

Il est vivant, et près de nous Il reste
Même si tout nous abandonne !
Aussi pour nous est-ce aujourd’hui la Fête
Du Renouveau Universel.

Novalis (Hymnes à la Nuit)


Le mont Golgotha : crucifixion

Fête mobile

Vendredi saint : la Passion du Christ
Nardo di Cione

Nardo di Cione

 

 

Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l’Écriture fût parfaitement accomplie, Jésus dit : « J’ai soif. « 
Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d’une branche d’hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l’approcha de sa bouche.
Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « C’est parfait  » et, inclinant la tête, il remit l’esprit.


Proudly powered by Wordpress