Christologie

Les grandes dates christiques à travers l'Art

Luc

(1er, siècle)
Le savant médecin

Fêté le 18 octobre

Les comptes rendus très vivants de Luc montrent la vie, la doctrine et les actions de l’Église primitive.

luc_apotrePratiquement toutes les informations sur Luc viennent du Nouveau Testament.

Ce « cher médecin » (Colossiens 4,14), qu’Eusèbe et Jérôme pensent être d’origine grecque, accompagna Paul lors de sa seconde mission et resta à Philippes pour y diriger l’Église jusqu’aux environ de 57.

Puis il le rejoignit pour sa troisième mission. Il était avec ce dernier lors du naufrage de Malte et lors de son arrestation. Après la mort de Paul, on pense qu’il partit pour Antioche et en Grèce pour y diriger la communauté chrétienne jusqu’à sa mort à un âge avancé. La légende raconte qu’il ne se maria jamais. On dit parfois qu’il fut martyrisé, mais cela semble improbable. Ses reliques ont été revendiquées par Constantinople et par Padoue.

Ses oeuvres On est à peu près sûr aujourd’hui que ’ Luc est l’auteur de l’Évangile qui porte son nom (bien qu’il n’en existe aucun témoignage avant le IIe siècle) et du Livre des Actes des apôtres, notre principale source d’information sur l’Église primitive. Dans ces deux oeuvres, il prouve qu’il était un historien prudent et précis. Il relie fréquemment sa narration à l’histoire profane en faisant référence à des événements externes et aux faits bibliques. L’archéologie a confirmé la valeur historique de ses récits.

Son Évangile a cette particularité qu’il montre un jésus extrêmement compatissant pour les marginaux de la société juive : les femmes, les pauvres, les lépreux, les Samaritains et les gentils. Grec, il insiste sur l’universalité de la mission du Christ quand le Juif Matthieu présente jésus surtout comme le Messie attendu par Israël.luc_apotre2

Sans doute Luc a-t-il rencontré Marie à Jérusalem avant d’écrire son Évangile entre les années 70 et 90, car la Nativité est racontée avec sensibilité et comporte des détails connus de la seule Marie. On lui attribue même plusieurs icônes de la Vierge. On peut douter de cette paternité, mais il en est devenu le patron des peintres.

Les Actes furent écrits à Rome, soit durant la captivité de Paul, soit après sa mort. Ils comportent une foule de détails sur la croissance de l’Église depuis la Résurrection jusqu’aux environ de 63. On se demande si Luc fut parmi les soixante-dix disciples envoyés en mission par jésus.

luc_christ_beatus_de_lebiana

Le Christ remet l’Évangile à saint Luc Miniature extraite de Beatus de Liebana

L’emblème de Luc est le bœuf, peut-être parce qu’il mentionna le sacrifice de Zacharie dans le temple. Ainsi, il se retrouva patron des bouchers. Il est souvent représenté peignant la Vierge ou tenant un livre ou encore en robe de docteur.

Luc commence son Evangile en s’adressant à Théophile :
« Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et serviteurs de la Parole, j’ai décidé, moi aussi, après m’être informé exactement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi l’exposé suivi, excellent Théophile, pour que tu te rendes bien compte de la sûreté des enseignements que tu as reçus. »

Luc est le patron des bouchers, des relieurs, des docteurs, des peintres, des fileurs de verre et des chirurgiens.

Oeuvres artistiques : Saint Luc, en tant que patron des peintres, a souvent été représenté. Signalons : Bonfigli (Pérouse), Mantegna (Milan), le Sodoma (Rome), Lucas de Leyde (Anvers) et surtout SaintLuc peignant la Vierge par Van der Weyden (Boston), l’Apparition de la Vierge à saint Luc de Carrache (Louvre), Saint Luc montrant le portrait de la Vierge du Greco (Tolède) et Saint Luc peignant le Christ en croix de Zurbaran (Madrid).


Proudly powered by Wordpress