Christologie

Les grandes dates christiques à travers l'Art

Philippe

Fêté le 1e mai

Philippe est un prénom masculin, plus rarement féminin, d’origine grecque Philippos : qui aime les chevaux.

Philippe, le disciple du Christ. Un disciple dont la fidélité ne fut jamais remise en question.

saint_philippe_champaigne

Saint Philippe (Champaigne)

Philippe naquit à Bethsaïde en Galilée et fut probablement l’un des premiers disciples de Jean-Baptiste.

L’Évangile de Jean raconte que Jésus appela Philippe et que celui-ci amena à son nouveau maître Nathanaël (connu aussi sous le nom de Barthélemy).
Jean raconte aussi que Philippe était présent lors de la multiplication des pains (Jean 6,1-15) : Jésus lui demanda combien d’argent était nécessaire pour nourrir la foule et il répondit qu’il en coûterait 200 pièces d’argent et qu’on n’offrirait alors qu’un tout petit repas à chacun.
I1 fut approché par des juifs grecs qui voulaient parler à Jésus (Jean 12, 20-22) et il demanda conseil à André.

Il fut l’apôtre qui demanda à Jésus : « Seigneur, montre-nous le Père » (Jean 14, 8) et il était avec les autres disciples, à la Pentecôte, quand le Saint Esprit descendit sur eux et que Pierre fit son célèbre discours.

Sa mort et son culte
Par la suite, Philippe prêcha en Grèce et en Phrygie, et mourut à Hiérapolis crucifié pendant les persécutions de Dioclétien. On raconte qu’il y fut enterré. Ses reliques furent transférées à Rome et conservées dans la basilique des Douze-Apôtres.
À côté de saint Jacques le Majeur, Philippe est vénéré comme le second patron de l’Uruguay.
Les premiers siècles n’ont pas conservé la trace d’un culte rendu à Philippe. C’est seulement à partir du VIe siècle que fut instituée la fête des apôtres saint Philippe et saint Jacques fixée au 1er mai.

Philippe est habituellement représenté avec la longue croix de son martyre ou bien avec les pains et les poissons de la multiplication des pains.
Il apparaît souvent en compagnie de son ami, saint André.
En raison de son identification avec le diacre Philippe, on le voit aussi en compagnie de l’eunuque éthiopien que ce dernier a converti sur la route de Gaza (Actes 8, 26-39).

Attribut : croix à double ou triple traverse. Crucifié, comme Simon-Pierre, la tête en bas, Philippe est achevé à coups de pierres. C’est néanmoins avec le principal instrument de son martyre, la croix à double ou triple traverse, qu’il est représenté.

Patron des merciers et de l’Uruguay

Œuvres artistiques : parmi les œuvres représentant saint Philippe, citons un tableau de Ribera au musée de Madrid, un de Philippe de Champaigne au Louvre et un d’Andrea Del Sarto à Florence.